Etude de la stéréosélectivité des réactions de cyclisation radicalaire sur matrices sucre

par Catherine Lesueur

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Michèle Bertrand.

Soutenue en 1993

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Les additions radicalaires d'halogenures de sulfonyle et d'allylsulfone sur des derives hex-2-enopyranosides portant une chaine laterale de type o-allyle sont des reactions regioselectives et stereoselectives. Elles permettent la construction du systeme bicyclique et l'introduction d'une ou de deux chaines carbonees sur le substrat osidique. La nature des substituants a peu d'influence sur la diastereoselectivite de la cyclisation, l'adduit majoritaire etant toujours l'isomere endo. En revanche, l'introduction d'un substituant sur la chaine laterale peut inverser la selectivite endo/exo, car le controle 1,2-trans de la stereochimie est predominant sur le controle 1,5-cis. De meme, le rapport entre les deux isomeres endo/exo varie suivant la position du sucre sur laquelle est greffee la chaine laterale. Cette caracteristique est liee a la conformation adoptee par le substrat dans l'etat de transition de la cyclisation. Les fonctions hydroxyle du sucre doivent etre protegees par des groupements resistants aux conditions acides afin d'eviter le developpement de reactions secondaires

  • Titre traduit

    Stereocontrol in radical cyclization on sugar templates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1973/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.