Les réactions de solvolyse sont-elles isoentropiques ?

par Jean-Paul Bremond

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Maurice Santelli.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude cinetique des reactions de solvolyse montre l'existence de temperatures isocinetiques qui, selon le solvant, se situent a l'interieur d'une plage relativement restreinte. L'etude statistique des entropies d'activation revele que les acetolyses des tosylates ou brosylates secondaires et l'hydrolyse des esters benzoiques peuvent etre consideres comme isoentropiques. La caracteristique essentielle, a savoir l'existence d'une temperature isocinetique peut s'expliquer par un transfert d'energie entre les etats vibrationnels du solvant et l'etat de transition de la solvolyse

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1878
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.