Clonage, séquençage et construction de plasmides infectieux d'un nouveau parvovirus d'insecte, le parvovirus d'Aedes albopictus (AaPV), pathogène pour les larves du moustique Aedes aegypti

par Yvan Boublik

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Max Bergoin.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons analyse le genome du virus aapv (aedes albopictus parvovirus), un nouveau parvovirus d'insecte decouvert dans une clone c6/36 de la lignee cellulaire d'aedes albopictus et s'averant fortement pathogene pour les larves d'aedes aegypti. Le genome de ce virus est compose d'une molecule d'adn lineaire simple brin d'environ 4,2 kb encapsidee majoritairement sous forme de brin moins (environ 90%). Nous avons isole la forme replicative bicatenaire de l'adn de l'aapv, etabli sa carte physique de restriction, realise son clonage puis sa sequence nucleotidique complete (4176nt). Le genome de l'aapv possede a chaque extremite une sequence palindromique capable de former par repliement de la molecule une structure en t de 134 et 182 nt pour les extremites gauche et droite, respectivement. Trois cadres ouverts de lecture (orf) majeurs sont presents sur le brin complementaire du brin viral: l'orf gauche (2415 nt), l'orf central (1116nt) localise entierement dans l'orf gauche et l'orf droit (1089 nt). L'orf gauche code pour les polypeptides nonstructuraux ns-1 alors que l'orf droit coderait pour les proteines structurales. Deux promoteurs potentiels, p7,2 et p60,0 ont ete identifies en amont des orfs gauche et droit, respectivement. Les premiers resultats de l'analyse de la transcription de ce virus suggerent la presence de deux messagers poly (a) + de 3,3 et 2,5 kb. L'analyse comparee de la sequence de l'aapv et de celle des autres parvovirus revele des fortes homologies (environ 77%) avec celle du densovirus aedes (afanasiev et al. ,1991. Virology, 185, 323-336). Exceptee la region hautement conservee de ns-1 (gkrn) codant pour une helicase chez les parvoviridae, aucune homologie significative n'a ete decelee entre l'aapv et les autres parvovirus d'invertebres ou de vertebres. Enfin, nous avons construit deux plasmides infectieux de l'aapv, les plasmides paapv24 et paapv39, dont le premier presente une deletion de 92 nt dans la sequence non codante de l'extremite 5 du brin viral. Il a ete observe un taux constant de 40% et de 5% de cellules infectees apres transfection des cultures cellulaires permissives avec les plasmides paapv24 et paapv39, respectivement. Les premieres analyses d'infectiosite per os de larves neonates d'aedes aegypti ont revele des taux de larves infectees de 15,3 et 41,5%, respectivement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 152-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 22763
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.