Les Tableaux analytiques au service des logiques de défauts

par Vincent Risch

Thèse de doctorat en Informatique et mathématiques

Sous la direction de Camilla Schwind.


  • Résumé

    Le cadre général de cette thèse est le traitement automatique du raisonnement dans des bases de connaissances incomplètes. Nous commençons par proposer une caractérisation calculatoire cohérente et complète de la notion d'extension en logique des défauts chez Reiter. Cette caractérisation est ensuite étendue à plusieurs variantes connues. Les tableaux analytiques interviennent ici comme un langage de description d'ensembles de formules grâce auquel il est possible de qualifier au sein d'un processus général de calcul les différences entre variantes. Une nouvelle variante de logique des défauts est proposée à partir de la logique modale des hypothèses de Siegel et Schwind. D'une part cette variante est cumulative sans pour autant requérir la consistance de l'ensemble des justifications, d'autre part elle englobe plusieurs des variantes non cumulatives précédemment envisagées. Elle représente donc une alternative tres générale à la solution proposée par Brewka en 1990.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (ii-93 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-93

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L22209
  • Bibliothèque : Centre de recherche en informatique de Lens. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : THE 93 RIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.