Structure et fonction des lectines animales dépendantes du calcium : des généralités au modèle thyroi͏̈dien

par Olivier Blanck

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Raymond Miquelis.

Soutenue en 1993

à l'Université Aix-Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le glcnac recepteur thyroidien est une lectine endogene impliquee dans l'optimisation de l'hormonogenese thyroidienne, laquelle necessite des retours successifs des molecules de prohormones sur les membranes apicales des thyrocytes, sites de l'iodation et de l'hormonogenese. Le but de notre travail a ete de caracteriser plus avant la structure et la fonction de ce recepteur thyroidien. Par des etudes de biologie cellulaire nous montrons que ce recepteur assure un processus de retention intrafolliculaire de certaines formes de thyroglobuline. En effet, cette lectine est apte a selectionner les formes immatures des molecules de thyroglobuline, au faible contenu en iode et en hormone, par leurs residus n-acetylglucosamine accessibles presents sur leurs chaines glycanniques incompletes. Cette selection, effectuee dans le compartiment endosomal, evite l'adressage vers les lysosomes et donc la degradation prematuree de ces prohormones. Elle est suivie de leur recyclage vers la membrane apicale via l'appareil de golgi ou s'effectue l'elongation progressive de leurs chaines glycanniques et donc l'extinction du signal glcnac de retention. La localisation et l'expression du recepteur sur des pieces d'exereses humaines varient selon les cas pathologiques etudies (absence d'expression dans le cas des cancers papillaires; delocalisation essentiellement au niveau subnucleaire dans le cas des goitres adenomateux et delocalisation au niveau de la membrane basolaterale dans le cas des cancers folliculaires et de l'hyperthyroidie). Il ressort de ces etudes que l'expression du recepteur thyroidien est une caracteristique du phenotype differencie et que ce recepteur est utilisable en anatomopathologie. Nous avons clone le (ou l'un des) monomere(s) de ce recepteur. L'analyse de la sequence deduite (htgr1) indique qu'il s'agit d'une proteine membranaire de type i, possedant un signal d'internalisation dans son domaine intracytoplasmique et ne presentant aucune homologie avec des sequences connues. Son gene a ete localise sur le chromosome humain 19 petit bras, sous-bandes 13. 2-13. 3


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 f. [1] f. de pl.
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 21839
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.