"The machine gives me life and I live it" (Berman J. ,1973,1113-1114)

par Niki Prodromou

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Monique Piñol-Douriez.


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail s'elabore a partir d'une pratique de psychologue clinicienne engagee dans l'accompagnement des malades insuffisants renaux chronique soumis a des seances regulieres d'hemodialyse. Sous le titre emprunte a berman (1973) ce t ravail tente d'explorer les representations que les malades se font de leur maladie, de leur propre corps, des contraint es du traitement, du lien a la machine. Cette machine avec laquelle ils entretiennent des relations ambivalentes d'amour et de haine, car, bien qu'elle "preserve" la vie, elle est aussi tyrannique, par la permanence de son application. La d ifficulte est ou la capacite des patients a s'adapter a l'hemodialyse peuvent s'exprimer dans un travail psychologique de soutien et d'etayage contenant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 48,10 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.