Tolérance aux fautes dans les interfaces homme-machine. Traitement des chaînes phonétiques, des chaînes orthographiques et des structures syntaxiques

par Jean-Marie Pecatte

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Pérennou.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail se situe dans le cadre du traitement automatique du langage naturel ecrit et oral. Plus precisement, nous exposons des methodes algorithmiques permettant de traiter les inattendus dans les interfaces homme-machine. La premiere partie est consacree aux methodes de comparaison de chaines. Nous presentons un modele a base de regles stochastiques permettant une representation explicite des connaissances. Les deux premieres applications de ce modele sont relatives a l'orthographe. Il s'agit d'une part, d'un systeme de correction lexicale, et d'autre part, dans le cadre de la didactique des langues, d'un module de correction de dictees. Ces deux applications necessitant une connaissance approfondie du systeme phonographique du francais, nous en presentons un inventaire quantitatif. Enfin, dans le cadre de la reconnaissance de la parole et plus precisement de l'etiquetage automatique de corpus de parole, cette methode est appliquee a l'alignement phonetique. La deuxieme partie est centree sur la realisation d'un systeme qui regroupe et exploite de maniere coherente les outils necessaires au traitement des inattendus des niveaux lexical et syntaxique. Apres avoir decrit la problematique de l'analyse d'une langue naturelle, nous exposons les contraintes lexicales et syntaxiques dues au traitement des erreurs grammaticales. Dans notre systeme, l'analyse morphologique et la correction lexicale sont realisees simultanement. L'analyseur linguistique utilise pour la detection des fautes syntaxiques combine l'utilisation des reseaux de transitions augmentes et la manipulation de structures de traits par unification. Le module de generation de la correction utilise un generateur morphologique flexionnel. Tous ces outils sont regroupes au sein d'une architecture logicielle qui assure la communication entre ces divers processus fonctionnant en parallele

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [IX]-193 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.