Contribution à l'étude d'écoulement de fluides in vivo et in vitro par la méthode de résonance magnétique nucléaire (R. M. N)

par `Alī `Ubayd

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Jacques Pradère.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail presente une etude de fluides in vivo et in vitro par la methode de resonance magnetique nucleaire (methode de modulation de phase). Apres un appel du phenomene de resonance magnetique nucleaire, nous etudions le profil de vitesse et la contrainte de cisaillement pour l'eau (fluide newtonien), et le carbopol (fluide non newtonien) a differentes concentrations. Nous etudions l'ecoulement du sang humain dans les veines et nous presentons les resultats d'un modele rheologique qui nous permet de les comparer a ceux de l'experience. Les mesures ont ete realisees sur un spectro-imageur bruker 24/40, creant un champ d'induction magnetique de 2,35 teslas. La circulation du fluide pour les experiences in vitro est assuree par une pompe a debit reglable

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [2]-215 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30269
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.