Observation de l'émission gamma émise par trois pulsars : le Crabe, Vela et AO535+26

par Jean-François Olive

Thèse de doctorat en Astrophysique et techniques spatiales

Sous la direction de Adnane Robert Bazer-Bachi.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le 11 juillet 1990, durant un vol stratospherique, l'experience figaro (0,1-4 mev) a observe le pulsar du crabe et le pulsar binaire a0535+26. L'analyse du spectre du pulsar du crabe a montre une structure fine, en emission a 0,44 mev qui a ete interpretee comme une raie d'annihilation electronique, decalee gravitationnellement. Sa distribution en phase est hautement structuree, avec trois positions aux phases absolues 0,1, 0,3 et 0,45. Interprete comme une raie d'emission etroite, le flux emis correspond a 3110##4 photons cm##2 sec##1. Ce flux et la distribution en phase permettent de tester et de quantifier les modeles de production de positrons dans les sites actifs autour du pulsar. Lors du meme vol, le pulsar binaire/be a0535+26 a ete detecte pour la premiere fois dans la gamme d'energie 150 kev-300 kev, avec une periode de 103,200,02 sec. Malgre la similarite des courbes de lumiere, le spectre pulse est significativement au-dessus des extrapolations, montrant soit que les mecanismes d'emission ont un spectre plus dur que les modeles thermiques couramment employes, soit que differentes regions actives co-existent dans la magnetosphere. D'autre part, la possibilite d'une raie d'absorption cyclotron est discutee. A bord de la plate-forme orbitale gamma, l'experience gamma-1, une chambre a etincelles operant de 50 a 5000 mev, a observe le pulsar de vela dans un etat bas caracterise par une intensite faible et un spectre dur. Cette observation permet de confirmer la stabilite de la partie haute energie (300-5000 mev) du spectre du pulsar, tandis qu'a plus basse energie (50 a 300 mev) le pulsar de vela apparait variable sur des echelles de temps de plusieurs mois

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-209 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30266
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TOlive
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.