Etude comparative des séquences d'échos de spins, d'échos stimulés et d'échos de gradients en I. R. M : optimisation du contraste

par Norbert Ailleres

Thèse de doctorat en Résonance magnétique nucléaire

Sous la direction de Paul-Dominique Vincensini.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir des expressions du signal en imagerie par resonance magnetique nucleaire (i. R. M. ), une methode mathematique est proposee pour effectuer une etude comparative du contraste de l'image obtenue a partir d'une sequence quelconque d'impulsions. Dans ce but, nous proposons l'utilisation de fonctions de contraste qui permettent d'evaluer la ponderation des differents parametres intrinseques de l'objet (densite de protons rho, temps de relaxation longitudinale t1 et transversale t2) en fonction des valeurs choisies pour les parametres instrumentaux. La methode proposee, qui s'applique a une sequence d'impulsions quelconque, est tout d'abord verifiee pour les sequences classiques d'echos de spins et d'inversion recuperation. Les modeles theoriques correspondants sont valides a l'aide d'images reelles qui sont par ailleurs comparees a celle obtenues au moyen d'un programme de simulation d'image developpe selon le formalisme matriciel introduit par hinshaw. Les sequences d'imagerie rapide telles que steam (stimulated echo acquisition mode) et f. F. E. (fast field echo) ont ensuite ete etudiees

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([7]-181 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.