Mécanismes de résistance au cisplatine chez la bactérie escherichia coli

par Khalil Bouayadi

Thèse de doctorat en Pharmacologie moléculaire

Sous la direction de Bernard Salles.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le cisplatine (cis-diamminedichloroplatine(ii)) est un agent antitumoral majeur utilise en chimiotherapie. L'efficacite therapeutique de cet agent est cependant compromise par le developpement de cellules tumorales resistantes. Il est admis que l'effet cytotoxique de ce compose de coordination provient de son interaction avec l'adn, dans un premier temps en une lesion monofonctionnelle non toxique qui evolue ensuite vers une lesion bifonctionnelle toxique. Les mecanismes de resistance peuvent etre dus a plusieurs facteurs. Dans le but d'etudier les parametres impliques dans la resistance bacterienne au cisplatine, nous avons utilise des approches genetiques, pharmacologiques et biochimiques. In vivo, l'etude de bacteries resistantes montre un phenotype stable et multifactoriel. Par ailleurs l'etude de mutants de la gyrase montre que le mecanisme de resistance est independant de la mutation initiale et repose sur une ou plusieurs mutation(s) presente(s) dans ces souches, mutation(s) sans relation avec la superhelicite de l'adn. In vitro nous avons etudie l'effet de la structure de l'adn sur la toxicite des lesions platine et leur reparation. L'utilisation de plasmides de surenroulements differents montre que l'evolution des lesions monofonctionnelles en lesions bifonctionnelles depend du surenroulement du plasmide. L'utilisation d'extrait de cellules eucaryotes montre une meilleure synthese reparatrice de l'adn en presence des lesions bifonctionnelles par rapport aux monofonctionnelles. L'ensemble de ce travail montre que la resistance au cisplatine est multifactorielle chez les bacteries, comme c'est le cas chez les eucaryotes. En outre l'etat de superhelicite de l'adn ne modifie pas la sensibilite des bacteries au cisplatine, mais in vitro il influe sur la vitesse de conversion des lesions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-231 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30243
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.