Synthèse de métalloporphyrines-vecteurs : cas des oligonucléotides

par Christiane Casas

Thèse de doctorat en Chimie des biomolécules

Sous la direction de Bernard Meunier.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ce travail concerne la synthese de metalloporphyrines cationiques monofonctionnalisees et leur vectorisation a l'aide d'oligonucleotides. Une premiere partie presente la mise au point de voies de synthese permettant d'obtenir des precurseurs porphyriniques portant une fonction acide, alcool ou amine libre, un metal central et quaternarisees sur les substituants pyridines. Dans une deuxieme partie est decrite la synthese et la fonctionnalisation des oligonucleotides. Une troisieme partie concerne les essais de couplage entre ces deux molecules. La preparation de la molecule mixte fait intervenir une etape d'activation de la fonction acide du bras de la porphyrine par du carbonyldiimidazole et de l'hydroxy-benzotriazole. La reaction sur la fonction amine de l'oligonucleotide est rapide et le couplage est effectue avec de bons rendements (25 a 50%). Cette strategie est applicable aux porphyrines hydrophobes ou cationiques, metallees ou libres et quelle que soit la sequence de l'oligonucleotide. Une derniere partie presentera l'utilisation de ces molecules hybrides comme agent de coupure specifique de l'adn: l'activite nuclease de la molecule hybride metalloporphyrine cationique de manganese-19 mer est observee a partir d'une concentration de 10 nm et pour un rapport agent de coupure/cible de l'ordre de 2,6. Le 19 mer est dans ce cas un oligonucleotide complementaire de la zone du codon d'initiation du gene tat du virus vih-1

  • Titre traduit

    Synthesis of hybrid metalloporphyrin-oligonucleotide molecule


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [11]-175 f.-[3] f. de pl.

Où se trouve cette thèse ?