Contribution à l'étude géophysique de la Chaîne pyrénéenne : sismicité et structure lithosphérique

par Jacques Duclos Njike Kassala

Thèse de doctorat en Géophysique interne

Sous la direction de A. SOURJAU.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Contribution to the geophysical study of the pyrenean range: seismicity and lithospheric structure


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these presente une etude geophysique de la chaine pyreneenne deduite de l'analyse des seismes naturels. Elle a ete motivee par l'installation, fin 1988, dans les parties centrale et orientale des pyrenees, d'un reseau permanent de dix stations, dont les donnees sont centralisees a l'observatoire midi-pyrenees par le satellite meteosat. Trois parties sont presentees: 1) analyse de l'activite sismique: une cartographie a partir de trois annees de donnees montre que la sismicite au centre et a l'est est plus faible et plus diffuse que dans la partie occidentale, et qu'elle presente peu de relation avec les accidents majeurs connus, en particulier la faille nord pyreneenne (fnp); 2) etude des proprietes crustales, en relation avec la sismicite: les variations geographiques du coefficient de poisson, qui renseigne sur les proprietes mecaniques de la croute, semblent peu liees a l'activite sismique. Le coefficient b de la relation frequence-magnitude, lie a l'etat de contrainte et a la nature des failles, indique une tendance pour des valeurs elevees dans les regions de sismicite diffuse a l'est de la chaine, traduisant la possibilite de contraintes plus faibles. Une valeur fortement anormale est obtenue pour la region de sismicite induite de lacq; 3) etude de la structure subcrustale a partir des residus telesismiques: les variations azimutales des anomalies de temps de propagation des teleseismes montrent que, en plus du saut de moho associe a la fnp, il existe une variation d'epaisseur lithospherique sous la zone nord pyreneenne. L'etude de la polarisation des ondes indique par ailleurs l'existence d'une forte anisotropie azimutale associee a la fnp. Les resultats obtenus revelent une structure moyenne et une evolution tectonique tres differentes d'ouest en est, la faille de bigorre etant approximativement la limite entre ces deux unites

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([6]-224 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE NJI
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30187
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'Univers.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992/OMP/1285
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.