Etude des mécanismes de résistance cellulaire sélectionnés in vitro sous l'action combinée de deux agents antitumoraux

par Sylvie Soues

Thèse de doctorat en Pharmacologie antitumorale

Sous la direction de Jean-Yves Charcosset.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'etudier in vitro l'origine de la resistance simultanee des cellules cho-aa8 a des combinaisons, deux a deux, de trois agents antitumoraux: l'adriamycine, la vincristine et l'etoposide. L'adriamycine et la vincristine selectionnent essentiellement des cellules resistantes par amplification et surexpression des genes pgp codant pour la p-glycoproteine. L'etoposide, dont la cible est la topoisomerase ii, selectionne de facon preferentielle des cellules resistantes par modification de la capacite de la topoisomerase ii a former le complexe clivable. La frequence d'apparition des cellules resistantes simultanement a deux agents (frequence observee) a ete comparee au produit des frequences d'apparition des cellules resistantes a chaque agent utilise isolement. Une tres forte augmentation de la frequence observee (700 fois) est trouvee pour la combinaison vincristine-adriamycine, alors que cette augmentation est au maximum de 10 fois pour la combinaison vincristine-etoposide. Pour l'association adriamycine-etoposide la situation est intermediaire: l'augmentation est au maximum de 50 fois. Les cellules selectionnees par la combinaison adriamycine-vincristine presentent toute une amplification et une surexpression des genes pgp. Les cellules selectionnees par la combinaison adriamycine-etoposide presentent: soit une amplification et une surexpression des genes pgp, soit une modification de la capacite de la topoisomerase ii a former le complexe clivable ou ces deux mecanismes. Les cellules selectionnees par la combinaison etoposide-vincristine presentent toutes les deux mecanismes etudies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-244 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.