Etude des mécanismes de l'hyper-recombinaison chez streptococcus pneumoniae

par Franck Pasta

Thèse de doctorat en Génétique bactérienne

Sous la direction de 015 SICARD MICHEL.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Lors de la transformation chez streptococcus pneumoniae, l'adn entrant est sous forme simple-brin et vient d'apparier au chromosome recepteur. Si une heterologie existe entre ces deux partenaires, il y a formation d'un heteroduplex. La reparation des heteroduplex par la bacterie, confere a certaines mutations un comportement particulier: baisse d'efficacite de transformation ou hyper-recombinaison. La premiere partie du travail est consacree a la mutation ami36. Quand on realise un croisement impliquant ami36 et une autre mutation du locus ami, on observe un exces de recombinants ami#+, eu egard a la distance qui separe les deux sites mutants. Il y a hyper-recombinaison. Une reparation du mesappariement a/g en paire c. G, semblait a l'origine de ce comportement. Ce travail montre que la reparation resulte d'une excision resynthese catalysee par la dna polymerase i. La seconde partie est consacree aux longues heterologies. Six insertions ont ete introduites dans le locus ami. Ces mutations induisent une hyper-recombinaison qui augmente avec la taille de l'heterologie et qui reste independante de la replication et de la dna polymerase i. Cette hyper-recombinaison resulterait d'une exclusion frequente des longues heterologies hors de la structure heteroduplex, et non pas d'une reparation specifique de l'heteroduplex. Ces deux mecanismes, (reparation des a/g et exclusion des longues heterologies), participent sans doute a la stabilite du patrimoine hereditaire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [2]-148 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.