Spectroscopie gamma de la région du centre galactique

par Isabelle Malet

Thèse de doctorat en Astrophysique, géophysique et techniques spatiales

Sous la direction de Michel Niel.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'etude des raies gamma-nucleaires par spectroscopie gamma fine constitue la seule preuve directe de la production d'elements lourds dans l'univers. En direction du centre de notre galaxie, deux raies gamma sont detectees: la raie d'annihilation electron-positron a 511 kev et la raie a 1809 kev produite par la desintegration de l'isotope radioactif aluminium 26, forme par nucleosynthese dans les etoiles. La region du centre galactique a ete observee les 26 novembre 1988 et 23 mai 1989 par les spectrometres figaro ii et hexagone respectivement, embarques a bord de ballons stratospheriques. Les spectres enregistres revelent les deux raies galactiques a 511 kev et 1809 kev, leurs flux sont calcules et compares a ceux precedemment publies. Nous discutons l'origine de ces deux raies: l'origine des positrons responsables de la raie d'annihilation reste un sujet de controverse. Deux hypotheses sont avancees; l'une preconise une emission diffuse du disque de la galaxie tandis que l'autre superpose a cette emission diffuse une source compacte variable en temps situee dans la region du centre galactique. En ce qui concerne l'origine de l'aluminium 26, divers objets, sites de processus de nucleosynthese, comme les novae, les supernovae, les geantes rouges ou les etoiles wolf-rayet sont proposes. Nous avons elabore un modele bi-dimensionnel de distribution de l'aluminium 26 dans la galaxie. Ce modele est base sur la distribution du plasma tenu chaud contenu dans les bulles et superbulles. Ces structures seraient creees par l'explosion ou les vents stellaires d'etoiles massives, et seraient donc temoins de la nucleosynthese des elements. Le modele bi-dimensionnel que nous proposons inclut a la fois les bulles et superbulles galactiques detectees en x, plus une bulle locale centree sur l'association scorpion-centaure

  • Titre traduit

    Gamma-ray spectroscopy of the galactic center region


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination mul

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30119

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30119
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.