TARSKI, une machine parallèle pour implanter des extensions de PROLOG

par Jean-Marc Alliot

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Luis Fariñas del Cerro.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Prolog est parfaitement adapte au traitement des clauses de horn mais ne permet pas de traiter naturellement les problemes lies a la deduction pour les logiques non-classiques, les theories equationnelles, les predicats flous. Tous ces differents cas reclament des moyens differents de calculer un nouveau but a partir du but courant. Nous definissons dans cette these un mecanisme general permettant de developper des extensions de prolog: reecriture complete des mecanismes d'ingerences et developpement d'un nouveau formalisme permettant de traiter des clauses de horn generalisees; developpement d'une machine abstraite pour implanter des regles de resolution parametrables; etude et implantation du parallelisme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30106
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : HGA 8= 1834

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1992-ALL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.