Réponse clinique et bactériologique a l'implantation d'une éponge collagène-chlorhexidine dans les poches parodontales

par Pierre Barthet

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Michel Gineste.

Soutenue en 1992

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De nombreux systemes a liberation lente d'antibacteriens ont ete experimentes in situ dans les poches parodontales. Nous avons realise une etude pour etudier les effets cliniques et bacteriologiques d'une eponge collagene-chlorhexidine. Seize patients atteints de parodontite de l'adulte sont choisis pour cette etude. 3 sites par patient (un actif, un placebo, un temoin) sont selectionnes (profondeur de poche > 6 mm). Les parametres suivants sont enregistres aux jours 0, 30 et 90 (indice de plaque, indice gingival, profondeur de sondage, niveau d'attache, flore totale et repartition des flores). Les resultats cliniques presentent une amelioration des parametres dans les 3 groupes, meilleurs dans le groupe actif de j30 a j90. Les resultats bacteriologiques presentent une evolution comparable dans les 3 groupes, reduction de la flore anaerobie a j30, retour a l'etat initial a j90, et reduction de la flore totale surtout dans le groupe actif

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque d'odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1992TOU30064
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.