Référents identitaires, identité et idéologie de l'identité dans les processus de socialisation et d'acculturation : le fait communautaire comme procédure d'inscription sociale chez les enfants d'immigrés algériens à Carcassonne

par Hafid Saïdi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de ALAIN BOURDIN.

Soutenue en 1992

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Il s'agit d'une etude relative a la definition sociale et culturelle des enfants issus de l'immigration algerienne a carcassonne. Le probleme de l'identite est ici aborde a travers une reformulation des theories de la socialisation et de l'acculturation. Tout ce qui est lie aux questions de l'identite et de l'integration des jeunes de la deuxieme generation d'algeriens appeles egalement "beurs" est replace dans le contexte du paradigme de l'interaction sociale. Le probleme pose est celui de l'identite sociale et culturelle comme ideologie de l'identite et comme construction sociale. En privilegiant l'approche anthropo-sociologique comme methode de recherche, il s'agit de montrer comment les acteurs sociaux, grace a leurs capacites d'actions et d'interactions avec l'environnement social, definissent et negocient des situations dans la construction de leur identite, et participent a la fabrication du fait communautaire qui est analyse ici comme une procedure d'inscription sociale. Ainsi, les questions relatives a l'integration sociale et culturelle illustrent la maniere dont les jeunes de la deuxieme generation representent une specificite sociale particuliere et instaurent un type de relations qu'on peut qualifier de conflictuelles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 238 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?