Le concept de predication dans l'analyse syntaxique de l'anglais. Histoire d'un concept theorique. 1890-1990

par Henri Le Prieult

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Jean Rousse.

Soutenue en 1992

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Apres une rapide etude des concepts attaches a l'analyse de la predication dans la tradition antique et dans la grammaire classique de l'anglais (18 siecle notamment), l'attention se concentre sur les grands modeles theoriques individuels ou collectifs qui ont marque le vingtieme siecle. Sont passes en revue, sous forme de monographies autonomes, les modeles produits par les "peres fondateurs" de la pensee linguistique contemportaine dans le monde d'expression anglaise (saussure, sapir, bloomfield, sweet, firth et jespersen), puis les travaux apparus des annees trente aux annees soixante (structuralisme americain, guillaume, martinet, hallisay et la grammaire generative et transformationnelle), enfin, le resultats des developpements de la theorie generative et transformationnelle a partir des annees soixante-dix (theorie standard etendue et theorie du gouvernement et du liage, semantique generative) ainsi que ceux des theories de l'enonciation (de benveniste a culioli). Une approche theorique et synthetique clot l'ensemble en offrant un tableau global de la problematique de la predication telle qu'elle a pu etre apprehendee tout au long de la periode choisie dans les travaux a support anglais.

  • Titre traduit

    The concept of predication in the syntactic analysis of the english language. A historical study of a theoretical concep 1890-1990


  • Résumé

    After a brief account of the concepts linked to the analysis of the predication in the antiquity and the english grammatical tradition of the 18th century, the prominent theoretical models, resulting either from schools or from scholars of the 20th century are closely examined. Thus are successively surveyed the works of the founding figures of contemporary linguistics in the english speaking world (saussure, sapir, bloomfield, sweet, firth and jespersen), then those appearing bertween the 1930s and the 1960s (american structuralism, guillaume, martinet, halliday and the generative-transformational grammar), and finally those resulting froom the evolution of the generative framework (extended standard and government-binding theories, generative semantics) and the "enunciation theories" (from benveniste to culioli). A global and theoretical approach offers, as a conclusion, a comprehensive picture of the predication in englisch linguistics throughout the considered period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (564 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.