Sous le scalpel des gens de lettres : representations litteraires du medecin (1850-1900)

par Agnès Sandras

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Estèbe.

Soutenue en 1992

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche a deux axes majeurs : les representations litteraires du medecin entre 1850 et 1900, l'utilisation de la source litteraire par l'historien. Apres une reflexion sur les differents domaines abordes (histoire, litterature, medecine, sociologie) et la methodologie retenue, nous recherchons les diverses influences de l'emission des images du medecin : biographie des ecrivains (maladies, etc. ), ecoles litteraires, gouts du public (enfants, catholiques, etc. ). . . Puis nous examinons les differentes representations rencontrees : vie professionnelle et privee des docteurs, et tous les fantasmes concernant les doctoresses, alienistes, chirurgiens. . . Il y a de grandes differences entre ces images litteraires et la realite historique : lacunes, decalages, deformations. Nous etudions donc la reaction des medecins contemporains : ils ont ecrit de nombreuses theses, des articles, sur leur representation litteraire, et surtout ils ont disseque la personnalite des ecrivains et ecrit des romans medicaux abondant en stereotypes. . . Pour finir, nous insistons sur deux points : la source litteraire est valable si l'on y ajoute d'autres types de representations comme les caricatures (voir le volume annexe) ou les peintures, et les reactions du public comme les critiques ou les chiffres d'edition. Dans ce travail, la source litteraire nous a permis de decouvrir que le discours officiel du xixe siecle sur la glorieuse medecine etait contrebalance par des representations litteraires devalorisantes pour les medecins trahissant une hostilite au pouvoir societal. . .

  • Titre traduit

    Under the author's scalpel. Literary representations of the doctor (1850-1900)


  • Résumé

    This research has two principal axis : the literary doctor's representation between 1850 and 1900, the utilisation o literary source the historian. After a thought about the different territories introduced (history, litterature, medicine end sociology) and the retained methodology, we make a point at looking for the different influences en sending out of the doctor's representations : writer's biography (illness, etc. ), literary schools, audience's taste (children, catholics, etc. ). . . Then, we examine the different representation : professionnal and private life, and all phantasms about women doctors, alienists, surgeons. . . There are great differences between these literary representations and historical reality : lacunas, shiftings, deformations. So we study the contemporaneous doctor's reactions. They wrote a lot of thesis and articles about their representations in literature but they also studied the author's personalities and wrote medical stories with a lot of stereotypies. . . In the end, we insist on two points. . The literary, source is a good source if we add up other sorts of representations like caricatures or paintings and people's reactions like critical remarks or number printed. Here , the literary source has allowed us to discover that the official speech on the glorious medicine was compensated by the devalorized doctor's representations in literature revealing hostility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (834 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 983
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.