Le législateur face aux mutations de la famille en République Centrafricaine

par Roger-Michel Langue-Zoumada

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Roland Ganghoffer.

Soutenue en 1992

à Strasbourg 3 .


  • Résumé

    L'analyse des différentes normes juridiques, traditionnelles et modernes en République Centrafricaine, font appel à des notions telles que : l'anthropologie juridique (sociale et culturelle), car le passé explique le présent. Le droit de la famille actuel comprend un ensemble de normes qui régissent la société centrafricaine. Ces règles proviennent des coutumes traditionnelles, aussi bien que des lois modernes imposées par les colonisations européennes et musulmanes de ces derniers siècles. Bien que les coutumes traditionnelles aient été supplantées par les lois modernes, il se développe néanmoins actuellement une tendance à la coexistence de ces deux normes, par un processus d'adaptation et d'interpénétration. Les mutations de la famille survenues ces dernières décennies ont été accompagnées par la diversification des moyens dont la loi les appréhende. Du point de vue anthropologique ou sociologique, la recherche a démontré que le choix de l'une ou l'autre forme de droit de la famille a résulté non seulement de facteurs juridiques proprement dits , mais également d'autres facteurs tels que la conception de la famille, les relations sociales, ou l'organisation politique de la société. Dans tous les cas, la protection et l'émancipation de la femme et de l'enfant demeurent un souci constant.

  • Titre traduit

    The legislator confronting transformation of the family in the Central african republic


  • Résumé

    The analysis of law and different legal norms, both traditional and modern in the central african republic requires a study of legal anthropology (social and cultural), because the past explains the present. The existing family law comprises a set of rules by which central african society can function. This is the result of a blending of ancient laws and those imposed by europeans and moslems over centuries. In present day society, the central african law has evolved so that the two co-exist due to a process of adaptation and compromise. Transformation of the family over the last few decades has been accompanied by a diversification in the way it is treated by the law. Whether looker at from an anthropological or sociological point of view, research has shown that the choice of one or other form of family law has resulted not only from factors within the legal system itself, but also from outside factors such as the conception of the family, social relationships or the political organization of society. In any event, protection and emencipation of women and children remain a constant concern of the modern legislator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (568 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992 - LANGUE-ZOUMADA Roger-Michel
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992 - LANGUE-ZOUMADA Roger-Michel
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.