Contribution a l'etude des voyelles i, e, a du francais : variabilite articulatoire, recherche de l'image centrale, rapports inter-articulateurs, a partir de la cineradiographie

par ANNIE SCHELLENBAUN PASTOR PASTOR

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de André Bothorel.

Soutenue en 1992

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur la realisation articulatoire des voyelles i, e, a du francais, en position accentuee et inaccentuee, pour 14 parametres articulatoires. Le methode d'analyse se fonde sur l'exploitation de films radiologiques avec synchronisation image son. La duree de la voyelle varie en fonction de sa nature et de sa position : elle est plus importante pour les voyelles ouvertes et sous accent. L'image centrale ne se situe par forcement au centre de duree de la voyelle. Nous l'avons determinee en tenant compte du comportement des parametres articulatoires. La position des parametres articulatoires est modifiee par des influences contextuelles. Les variations relevees evoluent dans des plages bien definies, propres a chaque parametre. Plus le parametre resiste a la coarticulation, plus il est operant. Enfin, le geste articulatoire est le resultat de la liaison musculaire qu'entretiennent les parametres articulatoires entre eux. Une etude statistique permet de "quantifier" ces relations. Les resultats montrent qu'en depit de leurs differences, les trois voyelles i, e, a obeissent a une strategie articulatoire de meme nature.


  • Résumé

    This work is based on the articulatory realization of the french vowels i, e, a placed at the end and in the middle of the rhythmical groups, for 14 parameters. Data were obtained from x-ray film pictures. A sound recording is also available. The duration of the vowel depends on its nature and position : open and stressed vowels tend to last longer than others. The "central image" does not necessarily correspond to the duration of the vowel. It may be determined after the observation of articulatory parameter behavior. The position of the articulatory parameters is modified by the contextual influences. The variations are limited by various constraints depending on each parameter. The more resistant a parameter is to coarticulation the more necessary it is in the realization of the vowel. Finally, the articulatory gesture is the result of the muscular connection between articulatory parameters. These realtions were "quantified" using a statistical method. Data show that in spite of their differendes, the three vowels i, e, a obey to the same articulatory strategy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.