Geneses et gestions des images feminines preraphaelites

par DANIELLE BRUCKMULLER GENLOT

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Roland Marx.

Soutenue en 1992

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les principales propositions de cette these sont axees sur le groupe preraphaelite, l'ideologie feminine imagee que ce dernier a generee et la mutation du gout qu'il a imposee. Son but : reconstituer le trajet socio-esthetique du preraphaelitisme en prenant pour points de repere les conflits qui se cristallisent autour des images de la femme, comme signes d'une culture d'opposition sans doute, d'une identite nationale peut-etre. Pour aborder l'etude de cette "guerre" des images comme processus de transformation, une approche chronologique s'est dessinee, avec des temps d'arret sur l'image, assortis d'apercus critiques diversifies qui, seuls, pouvaient faire apparaitre des reseaux de significations. Des periodes thematiques se sont degagees, (plus ou moins) accordees a telle ou telle phase du contexte historico-social. D'emblee les geneses de ces images feminines se sont placees sous le sceau des interferences du collectif et de l'individuel, au sein de ce que jauss definit comme l'horizon d'attente d'une oeuvre. Leurs (in)gestions ont egalement fonctionne sur le mode du contradictoire et du brouillage, qu'il s'agisse des commanditaires ou des concepteurs. L'intertextualite a laquelle ce travail convie, dans le texte et les deux fortunes critiques, tente de resorber l'aleatoire des critiques passees et presentes. Quant a l'enquete preliminaire (implicite) sur les femmes "reelles", elle sous-tend un projetd'ensemble, sociologique et esthetique, centre autour de l'iconographie preraphaelite et des effets-miroirs de la critique. Un va-et-vient (parfois dangereux) entre "femmes reelles" et "femmes revees" en est resulte : voie d'acces sinueuse au sens d'un mouvement qui, en trouvant sa place dans l'histoire de l'art occidental, n'en a pas moins subi des avatars, de la "marginalisation" a la "recuperation" par l'establishment britannique.


  • Résumé

    The main propositions of this thesis centre on the pre-raphaelite group, the imaged ideology it generated and the profound change in taste it grought about. The thesis sets out to reconstruct the socio-aesthetic course charted by pre-raphaelitism in terms of the conflicts focusing on images of women as signs of an opposition culture and possibly of a national identity. In the study of that "war" of images as a process of transformation, a chronological approach developed, with a series of "stills" and a wide range of critical insights without which no networks of meaning could have become apparent. Thematic periods emerged, more or less in line with particular phases in the historical and social background. From the outset the genesis of these images of women appeared determined by interferences between the collective and the individual, within what jauss defines as the horizon of expectation of a work. The images were also managed (and absorbed) in contradictory fashion by both those who commissioned them and those who devised them. The intertextuality to which the thesis invites, in the text and in the two critical receptions (19th 20thc) attempts to strike a balance between the contradictions of past and present criticism. The (implicit) preliminary survey of "real" women underpins a comprehensive sociological and aesthetic project revolving round the effects of criticism. The outcome is a (somewhat risky) shuttle between "real women" and "dream women" : a winding path towards the meaning of a movement which found its place in the history of western art, but in doing so encountered many hazards, ranging from "marginalisation" to "cooption" by the british establishment.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par A. Colin à Paris

Les préraphaélites, 1848-1884 : de la révolte à la gloire nationale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.STRASBOURG.LETT.1992
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/751
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par A. Colin à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les préraphaélites, 1848-1884 : de la révolte à la gloire nationale
  • Dans la collection : U
  • Détails : 1 vol. (455 p.-[24] p. de pl.)
  • ISBN : 2-200-21439-1
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 435-440. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.