Proprietes electroniques des semi-conducteurs moleculaires derives radicalaires des phtalocyanines

par LAHOUCINE HAJJI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN-JACQUES ANDRE.

Soutenue en 1992

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a ete consacre a l'etude des systemes a couches ouvertes relies a deux problemes precis: des amorceurs de polymerisation (les hemipinacolates) et les semi-conducteurs moleculaires (les phtalocyanines). Pour les hemipinacolates, de nombreux radicaux neutres et stables, en isolation, ont ete etudies par rpe. La tres bonne resolution des spectres obtenus a permis de confronter ces donnees experimentales aux valeurs calculees et d'etudier la relation entre la reactivite chimique de ces radicaux et la delocalisation de l'electron non apparie. Pour cela, nous avons utilise essentiellement des methodes semi-empiriques. Les proprietes de l'etat fondamental et des etats excites sont abordes soit dans l'approximation nddo, soit dans l'approximation indo (optimisation de geometrie, potentiel d'ionisation, affinite electronique, densite de charge, spectre optique. . . ). L'influence de la correlation electronique sur l'optimisation de geometrie et la stabilite des solutions hartree-fock ont ete etudiees. Pour la famille des phtalocyanines, le concept de delocalisation du 18-annulene a ete generalise au 18-hexaaza-annulene et seule la substitution des cycles exterieures par des groupements accepteurs modifie significativement la structure electronique de la couronne centrale particulierement impliquee dans les interactions intermoleculaires

  • Titre traduit

    Electronic properties of molecular semiconductors lithium phthalocyanine and substituted derivatives


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 281 REF

Où se trouve cette thèse ?