Hydrogeologie du sahel de mohammedia-ben-slimane : etude hydrochimique, incidences des irrigations et des apports atmospheriques sur l'evolution des eaux et des sols (nord-ouest du maroc)

par AZZEDDINE KHATAMI

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de J-MICHEL AVENARD.

Soutenue en 1992

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'hydrogeologie du sahel de mohammedia-ben-slimane est etudiee a partir des caracteristiques hydrodynamiques et de l'hydrochimie des eaux de la nappe pheatique. La nappe est heterogene. Sur les 435 mm de pluie annuelles, seulement 1 pour cent assure l'alimentation. Son ecoulement s'effectue en general vers la mer et vers la vallee de l'oued mellah ou on a mis en evidence des anomalies locales traduisant les pompages intensifs. On etudie la composition chimique des eaux de la nappe en 1972, mais aussi celle de 1990. On montre a travers les analyses comparatives que le teneur en sels solubles a augmente entre 1972 et 1990. Cette evolution spatio-temporelle de la mineralisation des eaux est liee a un avancement du biseau sale dans la zone proche de la mer, aux effets de l'evaporation sur les eaux d'irrigation et sur les eaux de la nappe proche de la surface, a une remontee capillaire des sels soluble, a un echange ionique eau-substrat, a une utiliszation des eaux de l'oued mellah et a une dissolution et infiltration du seil gemme stocke dans la mine de mohammedia. On montre que les retombees atmospheriques dissoutes et particulaires constituent une nouvelle source de sels sollubles et insolubles au niveau des sols et des eaux de la nappe.


  • Résumé

    The sahelien hydrogeology of mohammedia-ben slimane was studies from the hydrodynamic characteristics and hydrochemistry of the water table. The water table is hererogenous of 435 mm of annuel precipita tion, only 1 "percent" charges it. The flav is generally towards the sea and towards the oues mellah valley where one finds local anomalies caused by intensive pumping. Studis the chemical composition of the water table in 1972, but abo in 1990. The display through a comparative analysis that the content of soluble salts which was augmented between 1972 and 1990. This spatio-temporal evolution of the mineralisation of the water is tied to an advancement of the saline wedge in the coastat zone, with the effects of evaporation of irrigation water and groundwater close to the surface, to a capillary rising of soluble salts having a water substrate ionic exchange, to utilisa tion of the waters of oued mellah and to a dissolution and infiltration of rock salts stored in the mine at mohammedia. It schows that the salt changed rainfall and falling particles constitutes a new sourche of soluble and insoluble salts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.