Transfert de l'eau dans le bois (pin d'Ecosse) au dessus du point de saturation des fibres : Modélisation et expérimentation

par M'Hammed El Kouali

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Jean Maurice Vergnaud.

Soutenue en 1992

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Une étude expérimentale de l'absorption et de la désorption de l'eau liquide dans le bois au-dessus et au-dessous du point de saturation des fibres a été effectuée. Avec la méthode des tests courts, on a pu obtenir les diffusivités principales. Les transferts monodirectionnels ont été modélises à l'aide d'une solution analytique de l'équation de fick, et d'une méthode numérique aux différences finies. Des modèles mathématiques basés sur une méthode numérique ont été construit pour décrire les transferts bi-directionnel et tri-directionnel. Ces modèles permettent de simuler les cinétiques de transfert de l'eau dans le bois et de connaître les teneurs en eau à chaque instant et en chaque point de l'échantillon. L'étude du transfert tri-directionnel expérimentale et théorique a servi pour la condensation, et elle est nécessaire pour prévoir une éventuelle biodégradation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.