Transfert tri-dimensionnel de l'eau dans le bois au-dessus du point de saturation des fibres avec condensation de la vapeur d'eau : modélisation et expérimentation

par Hassan Mounji

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Jean Maurice Vergnaud.

Soutenue en 1992

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Une étude expérimentale des transferts de l'eau dans le bois a été effectuée car sa présence provoque le développement des champignons quand la teneur en eau est supérieure au point de saturation des fibres. Donc le développement des champignons ne peut avoir lieu que quand le bois est en contact avec l'eau de ruissellement, ou quand il y a condensation de la vapeur d'eau sur la surface du bois. Cette condensation se produit quand la température du bois est inférieure à celle du milieu environnant et l'humidité relative est assez élevée. Des modèles mathematiques ont été construit dans le but de simuler les transferts de l'eau dans le bois dans différentes conditions opératoires et de connaître les teneurs en eau à chaque point de l'échantillon. Ces renseignements sont nécessaires pour prévoir une éventuelle biodégradation par les champignons.

  • Titre traduit

    Tri-dimensional transfer of water through wood mith condensation beyond the fiber saturation point : modelling and experiment


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.