Etude de complexes du bore en vue d'une application thérapeutique : utilisation de traceurs isotopiques stables du bore et de l'azote, détectés par « radiographie par capture de neutrons »

par Maria Laurent-Pettersson

Thèse de doctorat en Biophysique

Sous la direction de Michel Thellier.

Soutenue en 1992

à Rouen .


  • Résumé

    La boroneutrothérapie consiste à charger les cellules tumorales en bore, grâce à un vecteur approprié, puis à soumettre ce bore à une réaction nucléaire par les neutrons libérant des particules ionisantes qui provoqueront la mort des cellules concernées. Les anticorps monoclonaux sont couramment utilisés comme vecteurs, sur lesquels on peut greffer jusqu'à 2000 atomes de bore par molécule d'anticorps. En utilisant la méthode ELISA et une approche immunohistochimique, le présent travail a montré que les anticorps monoclonaux antiprotéine gliale fibrillaire acide et antihyaluronectine perdaient jusqu'à 90% de leur activité vis-à-vis de l'antigène dès qu'on leur fixait environ 600 atomes de bore par molécule. Il se produisait également des fixations non spécifiques, par l'intermédiaire de la partie borée des complexes. Après injection de borophénylalanine à des souris auxquelles on avait greffé un gliome humain, on a constaté que ce composé s'accumulait rapidement dans les tissus puis qu'il s'éliminait, et qu'il avait pratiquement complètement disparu au bout de la 12ème h; le rapport des concentrations dans la tumeur et dans les tissus sains atteignait une valeur maximale de 2 à 5 vers la 6ème h. Dans ces expériences, la localisation quantitative du bore, et par conséquent l'imagerie des vecteurs de bore in situ, a été faite par radiographie par capture neutronique. La même méthode a permis de faire aussi l'imagerie quantitative de la distribution du bore naturel et de l'azote chez la souris. On a noté une accumulation particulière de bore naturel au niveau de la papille du rein


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. 100 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 92/ROUE/S005
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 92/ROUE/S005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.