Caractérisation des alpha glucosidases pariétales des suspensions cellulaires de sycomore (Acer pseudoplatanus L. )

par Mouna Makkie-Chaban

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Loïc Faye.

Soutenue en 1992

à Rouen .


  • Résumé

    Le travail présenté dans ce mémoire a été entrepris dans le but de caractériser les activités enzymatiques responsables de l'aptitude des suspensions cellulaires de sycomore à se développer en utilisant l'amidon soluble, le tréhalose ou le saccharose comme source unique de carbone exogène. Une α-glucosidase pariétale glycosylée présentant une très large spécificité a été identifiée. Cette α-glucosidase extracellulaire hydrolyse le saccharose, le tréhalose et l'amidon soluble. L'α-glucosidase pariétale de sycomore apparaît très hétérogène en focalisation isoélectrique. Ainsi, au moins huit isoformes peuvent être mises en évidence pour cette enzyme, elles focalisent dans une zone de pH acide entre pH 5,05 et pH 4,37. Deux isoenzymes de l'α-glucosidase pariétale (αG1 et αG2) peuvent être séparées par chromatographie sur échangeur d'ions. Ces isoenzymes diffèrent par leurs propriétés de charge mais également par leurs pH et température optimum d'activité ainsi que par leurs Km apparents pour différents substrats. La focalisation isoélectrique préparative combinée à différentes techniques chromatographiques a permis de décrire les zymogrammes caractéristiques d'G1 et d'G2. Enfin l'analyse électrophorétique (SDS-PAGE) a mis en évidence la composition oligomérique des différentes formes d'αG1 et αG2. αG1 est probablement constituée de trois polypeptides dont la masse moléculaire est 32, 17 et 13,5 kDa, alors qu'αG2 est constituée de deux polypeptides de 66 et 56 kDa. L'utilisation d'anticorps spécifiques de la sous-unité d'αG1 et de 17 kDa montre que les trois sous-unités constitutives d'αG1, présentent des déterminants antigéniques communs, alors qu'aucune réaction croisée n'est observée entre αG1 et αG2


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (78 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 150 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 92/ROUE/S004
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 92/ROUE/S004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.