Une autobiographie simplement compliquee. Ouvertures sur une esthetique de la limite chez thomas bernhard

par Christine Lecerf

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gilbert Ravy.

Soutenue en 1992

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lire ou analyser l'oeuvre de thomas bernhard est une experience qui se deroule sur le mode d'une deconcertation active, propre aux formes contemporaines de la connaissance. Cette these suit une progression en trois etapes: 1) elle montre que vouloir realiser l'interview, ecrire la biographie ou recomposer l'unite de l'oeuvre de thomas bernhard, c'est se heurter a des portes closes. 2) elle decouvre un passage, situe au coeur des echanges entre la vie et l'oeuvre, l'autobiographie, cinq volumes qui devoilent vingt annees d'une vie. 3) elle degage finalement la modernite d'une oeuvre qui l'oriente vers l'exploration du genre autobiographique, ou elle decouvre une crise et voit en meme temps se dessiner une forme et un lieu d'innovation: le recit d'enfance et la litterature autrichienne contemporaine. Un tel parcours alerte la pensee du critique. L'oeuvre de thomas bernhard s'oppose a l'exercice d'une pensee qui separe, clot, totalise. Elle met en question un ordre esthetique. Toutefois, ce geste est inseparable d'une insubordination du corps et de l'esprit qui se traduit dans le domaine social, politique et moral. La marge etroite qui permet a ce geste negateur de devenir un geste de creation met a jour le role fondamental de l'idee de limite dans l'esthetique de bernhard.


  • Résumé

    To read or to analyse thomas bernhard's work is to go through a process of active disconcertion characteristic of the contemporary forms of knowledge. This thesis follows a progression in three stages: 1) it shows that to try to make an interview of thomas bernhard, to write his biography, or to reconstruct the unity of his work, is to come to a dead-end. 2) it discovers a passage at the heart of the interaction between his life and his work: his autobiography, five volumes which disclose twenty years of his life. 3) it points out the modernity of the work and eventually leads to the exploration of the autobiographical mode. It reveals a crisis and at the same time brings out two fields of innovation: childhood and twentieth century austrian literatur. Bernhard's work conflicts with a mental process that separates, shuts away and totalizes. It questions an aesthetic order. This, however, cannot be separated from an insurbodination of the body and the mind which finds its expression in political, the social and the moral fields. This thin line between negation and creation reveals the fundamental role of the idea of the limit in bernhard's aesthetics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.