Vers l'école de la collectivité pour des stratégies d'intégration sociale et d'emploi des jeunes au Mali

par Sanidié Alcaïdi Touré

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Reine Goldstein.

Soutenue en 1992

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La jeunesse malienne connait un taux d'analphabétisme de 70%. De ce constat, il résulte que les approches de solutions à l'intégration socioprofessionnelle des jeunes appellent des stratégies à la carte. Depuis 1983, pour résoudre le non emploi des jeunes, des théories s'affrontent ; certains abordent la question en termes de développement. Outre les plans nationaux de développement, depuis 1960, des stratégies s'élaborent autour de projets de développement d'agriculture, d'élevage etc. à travers de nombreuses organisations non gouvernementales. Trente ans après, la situation générale du Mali ne reflète pas sensiblement l'impact des différents projets de développement. Nous y voyons la marque d'un manque de coordination des actions de développement menées par des organisations non gouvernementales. Pendant la même période, les politiques nationales n'ont pas permis de lever l'inégalité d'accès des jeunes à l'instruction et donc à l'emploi. Cela nous a conduit à proposer l'école de la collectivité. Ce type d'école voudrait poser les bases d'une théorie cohérente du développement, qui parte d'un noyau et qui prenne en compte toutes les composantes de la vie sociale et celles de l'emploi. Cette école n'est qu'un maillon d'un système éducatif dont l'esprit est le même du primaire au supérieur, du village à la ville, de la base au sommet de la pyramide scolaire. Elle se propose de prendre en compte l'idée de participation de la communauté dans les différentes étapes de la formation. . .

  • Titre traduit

    Toward the school of the collectivity : strategies for youth social integration and employment in Mali


  • Résumé

    Youth in Mali suffer a 70% rate analphabetisme rate. This constatation implies that tentatives solutions towards socio-professional integration of youth require study strategies. Since 1983, the various attemps to solv youth unemployment, conflicting theories were proposed. Several proposals deal with the problem in terms of development. Besides national development, in mali since 1960, strategies based on agriculture and cattle breeding, development projects were worked out through a variety of non gouvernment organizations. Thirty years later the general situation in mali does not markedly reflect the impact of the various development projects. This is though to be the indication of a gap in coordination between the development actions of the non gouvernmental organjizations. During the same period the national policies did not allow to eliminate inequality in the access of youngs to education and further on to employment. This situation brough us to propose l'ecole de la collectivite model. This kind of school intends to set the basis for a comprehensive theory od development arising from a starting point, taking into account at a large extent all the components of social life, development and employment. This school is only link of an educational system, the spirit of which would be identical from the village to the town and from the bortom to the top. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-342

Où se trouve cette thèse ?