J. M. G. Le Clézio ou Les marges du roman

par Claude Cavallero

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Francine Dugast-Portes.

Soutenue en 1992

à Rennes 2 .


  • Résumé

    J. M. G. Le Clézio ou les marges du roman, l'oeuvre de J. M. G. Le Clézio se distingue des tendances multiples de la création romanesque d'aujourd'hui : rebelle à la définition, elle ne se rattache à aucun mouvement, n'épouse aucun courant formel. Ce constat érige l'idée de marginalité en un concept descriptif, lequel permet, par l'analyse des constituants fondamentaux du récit, la mise à jour d'un monde fictionnel ou les lisières, les bords extrêmes, les franges de toute nature, assument l'essentielle signification. Tel est le ressort symbolique des marges que face aux excès dénoncés de la modernité, l'exil se mue pour le sujet en quête primordiale d'un rapport à l'univers plus authentique. Le procès narratif participe étroitement de cette valorisation des marges. L'éclatement des structures, le recours motivé à des procédés atypiques, établissent la marge en instance créatrice générant un inter discours, un dire d'entre les mots, d'entre les lignes, d'entre les types textuels. Ainsi s'éclaire l'originalité d'une oeuvre singulière, à la fois proche du mythe et de la prophétie, de l'histoire et de l'ethnographie, du poème et de la fable éthique. Ces marges génériques sont comme autant "d'énormes espaces vierges à prospecter", et qui font reculer, livre après livre, les frontières du roman


  • Résumé

    J. M. G. Le Clézio 's works distinguish themselves from the multiple tendencies in the novelistic creation of today: as a rebel to definitions, they are part of no movement nor do they espouse any formal current. This observation establishes the idea of marginality as a descriptive concept which permits, through analysis of the fundamental constituents of the narrative, the appearance of a fictional world where the extreme edges, where all nature of fringe elements assume the essential meaning. Such is the symbolic scope of the margins that, faced with the denounced excesses of modernity, exile is transformed into the subject in the primordial search for a more authentic relationship to the universe. The narrative process is implicated in this valorisation of the margins. The breaking up of structures and the motivated recourse to atypical processes establish the margin as a creative force generating an inter-discourse, an insinuation from between the words, from between the lines, from between the textual categories. Thus the originality of a remarkable literary work, close to both myth and to prophecy, to both history and to ethnography, to the poem and to the ethical tale. These margins of genre are as so many "enormous virgin spaces to prospect" and which push back, book after book, the frontiers of the novel

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(533 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 505-522

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1992/4/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.