L'évolution des comportements électoraux dans le Grand Ouest, 1958-1988

par Thierry Bonenfant

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Philippe Braud.

Soutenue en 1991

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Le Grand ouest recouvre trois régions. La Bretagne, les Pays de la Loire et la Basse-Normandie aux structures socio-professionnelles et évolutions économiques comparables. Cette grande région a permis à la gauche et plus précisement à la gauche non communiste d'enregistrer ses plus fortes progressions électorales de 1958 à 1988 en France. Ces évolutions électorales sont analysées sur la base des résultats des élections nationales (législatives et présidentielle). L'affectation aux differents facteurs explicatifs retenus, d'une importance variable selon les lieux étudiés, favorise l'étude de la dimension spatiale de ces évolutions que l'outil cartographique vient souligner. La mise en évidence de ces variables explicatives repose sur des facteurs à long et à court termes. Le long terme inclut des variables traditionnelles comme les redéploiements socio-économiques, les redistributions démographiques ou les héritages culturels en mettant en évidence l'impact électoral d'un exode humain, d'une vitalisation économique, d'un affaiblissement des structures de contrôle social traditionnel au premier rang desquels figure le catholicisme. Le court terme intègre la structure de l'offre électorale et les facteurs dits de conjoncture politique qui acquièrent dans le cadre de nouvelles distributions sociales, une importance grandissante. Cette progression de la gauche qui situe aujourd'hui l'Ouest dans la moyenne francaise peut s'interpréter comme une homogénéisation des comportements électoraux locaux mais il est également possible d'y voir une étape vers la définition de nouveaux bastions.

  • Titre traduit

    The evolution of the electoral behaviour in the Western 1958-1988


  • Résumé

    The large West of France is an entity whose image as for a long time been stable especially as for as its conservative ways of voting are concerned. This large region which includes Brittany, the Loire area and Lower Normandy (three countries which happen to have similar socio-professional structures and economic evolutions) has enabled the left and more precisely and more precisely the non-communist left to show for the last thirty years or so its highest vote increases in France. These evolutions are analyzed on the basis of the results of the national elections (general and presidential). The various explanatory factors which are pointed out, and whose importance varies according to the places studied, have underlined the importance of the spatial dimension of these evolutions as shown in the included charts. The explanation lies on long-term and short-term factors. In the long term, it includes traditional variables such as the socio-economic redeployments, the demographic redistributions or the cultural heritage, revealing the electoral impact of a population drift, of an economic vitalization, of a weakening in the structures of the traditional social controle among which catholicism ranks first. In the short term it integrates the structure of the electoral offer and the so-colled factors of political conjuncture which gain a growing importance in the context of new social distributions. Can this progression of the Left which places today the West of France in the French average, be interpreted as an attenuation of the local specificities or, on the contrary, should it be seen as a transition towards the building-up of new strongholds ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Bibliothèque François-Lebrun.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 583

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1201-1992-3
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.