Mise en evidence d'une forme tronquee du recepteur des strogenes dans les cellules lactotropes et somatotropes de l'hypophyse et dans l'hypothalamus. Etude des arnm messagers codant pour le recepteur dans l'hypophyse

par SYLVIE GEFFROY ROISNE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M.-L. THIEULANT.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation de la technique de marquage d'affinite par le (#3h)-ta nous a permis de montrer une heterogeneite tissulaire des formes monomeriques du recepteur des strogenes (re) dans l'hypophyse et l'hypothalamus. Dans l'hypophyse, la forme majoritaire du re presente une mr de 60-65 k tandis que dans l'hypothalamus, elle est de 50-55 k. Cette heterogeneite a pu etre observee dans des preparations cytosoliques et dans des extraits nucleaires apres translocation des complexes stradiol-recepteur et chez deux especes, le rat et le belier. Au niveau de la zone pars tuberalis/eminence mediane, les formes de re presentent une repartition intermediaire, correlee avec la proportion relative de tissu glandulaire. L'utilisation de populations de cellules hypophysaires de rat enrichies nous a permis de mettre en evidence un polymorphisme cellulaire specifique. Dans les cellules gonadotropes, seule la forme de mr 65 k est presente alors que dans les cellules lactotropes-somatotropes, c'est la forme de mr 50-55 k qui est predominante, suggerant un mecanisme particulier pour ce type cellulaire. Par technique de northern blot, nous avons pu identifier deux arnm codant pour le re hypophysaire, de tailles 6,5 et 5,2 kb. L'analyse du contenu en arnm du re dans differentes populations hypophysaires nous a permis de montrer une discordance entre le taux d'arnm et la proteine et suggere une regulation post-transcriptionnelle et/ou post-traductionnelle. D'autre part, l'stradiol regule positivement in vitro l'expression du gene du re hypophysaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 145 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.