Etude biochimique et ultrastructurale de la stabilisation du noyau du spermatozoide humain. Modifications observees apres selection des spermatozoides pour la fecondation in vitro

par DANIEL COLLEU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean Gouranton.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La morphologie des spermatozoides est consideree comme un indicateur de la fertilite masculine. Les anomalies importantes de la tete du spermatozoide sont souvent associees a des alterations du noyau mais il n'existe pas toujours de correlation entre le degre de stabilite du noyau et les valeurs du spermocytogramme. Les protamines nouvellement associees au dna permettent la stabilisation du noyau par formation de ponts disulfures. Nous mettons en evidence une oxydation des thiols libres au cours du transit epididymaire correlee avec une diminution de l'accessibilite au dna. Le noyau du spermatozoide ejacule n'est pas une structure stable mais peut etre le siege d'une hyperstabilisation par oxydation des thiols libres mesures dans la queue de l'epidyme. Nous avons montre que l'electrophorese des nucleoproteines du noyau du spermatozoide humain presente des differences en fonction du spermocytogramme. Ces variations evoquent une transition incomplete des histones en protamines. Dans un meme ejaculat, nous mettons en evidence le meme mecanisme pour les spermatozoides les moins mobiles. Un anticorps monoclonal dirige contre l'une des protamines (hpi) nous a permis de preciser l'organisation du complexe desoxyribonucleoproteique dans le noyau du spermatozoide et de confirmer la grande stabilite du noyau apres la preparation de spermatozoides pour la fiv. Les techniques de tri utilisees en fecondation in vitro (fiv) permettent de selectionner les spermatozoides dont le noyau possede la chromatine qui reste stable jusqu'au contact avec l'ovocyte. L'utilisation de cet anticorps sur des spermatozoides fixes dans les structures peri-ovocytaires et au contact de l'ovocyte montre que le noyau commence sa decondensation des qu'il entre en contact avec le cytoplasme ovocytaire et les protamines disparaissent dans les 10 minutes suivant ce contact. Cette decondensation tres rapide est possible a plusieurs stades du developpement des ovocytes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154
  • Annexes : 216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.