Modélisation hydrologique d'une zone humide agricole : application au transport d'azote et de phosphore dans le réseau hydrolique : cas du marais de Moëze, Charente-Maritime

par François Giraud

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de l'environnement

Sous la direction de Jean-Claude Lefeuvre.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail s'insère dans le programme scientifique de l'action concertée de recherche sur les marais de l'ouest. L'objectif est de quantifier les impacts hydrologiques du drainage a l'échelle du marais : 1) modification des écoulements dans le réseau hydraulique, 2) évolution de la qualité physico-chimique des eaux de surface et 3) calcul des flux d'azote, de phosphore et de matières en suspension exportés du marais vers la vasière littorale (baie de Marennes-Oléron, premier site ostréicole français). La modélisation hydraulique s'est faite en 3 étapes: 1) modélisation de la transformation pluie-débit par un modèle hydrologique à réservoirs (sidra), 2) transport de ces débits dans les canaux avec un modèle hydraulique (mage), et 3) mesures expérimentales in situ des pertes par évapotranspiration et par infiltration des canaux. Nous montrons que l'évolution des flux exportés est plus due à l'augmentation des débits qu'à l'augmentation des concentrations de nutriments. Nous avons également simulé plusieurs scenarios de drainage (de 0 a 82% de marais draines)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. p. 206-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1992/147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.