Etude de la pyrolyse sous ammoniac de precurseurs organometalliques : obtention et caracterisation de composes de type sibon, sialon et sicn

par LAURENT VENISSE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Yves Laurent.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la pyrolyse sous ammoniac de precurseurs organometalliques contenant du silicium, du bore ou de l'aluminium. La decomposition thermique et la nitruration simultanees des polymeres ont permis d'acceder a des composes de type sibon, sialon et sicn. Les composes de type sibon sont prepares a partir de polyborosiloxanes. Ces polymeres de depart presentent un rapport si/b variable qui est conserve au cours de la pyrolyse. De plus les composes sibon sont obtenus avec des taux d'azote eleves et des rendements en ceramique souvent satisfaisants. Un chauffage haute temperature sous azote aux environs de 1500c des phases sibon conduit generalement a la cristallisation de bn hexagonal et de si#2n#2o. Par ailleurs, des precurseurs polymeres de sialon, mal connus jusqu'alors, ont ete synthetises a partir de reactions originales. Leur pyrolyse a permis de preparer des phases sialon a des temperatures moins elevees que par la voie minerale classique. Enfin le polycarbosilane, tres connu comme precurseur de fibres sic et si#3n#4, conduit par nitruration controlee a des composes carbonitrures de type sicn, stables sous azote jusqu'a environ 1400c


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 33 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.