Inegalites maximales pour l'operateur de schrÖdinger

par DENIS GUIBOURG

Thèse de doctorat en Mathématiques et applications

Sous la direction de JACQUES CAMUS.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est consacree principalement a l'obtention d'inegalites maximales dans les espaces de lebesgue pour l'operateur de schrodinger. Dans la premiere partie, nous considerons d'abord un operateur a potentiel electromagnetique polynomial. Nous obtenons pour cet operateur une inegalite maximale dans l'espace de lebesgue d'exposant deux, une caracterisation de son domaine maximal et un theoreme de regularite dans des espaces de sobolev adaptes. L'inegalite maximale precedente est generalisee dans le cas d'un potentiel electromagnetique a comportement polynomial puis a moyennes positives. Dans la seconde partie, nous demontrons une inegalite maximale pour l'operateur de schrodinger a potentiel electrique polynomial positif dans l'espace de lebesgue d'exposant p strictement superieur a un


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (85 f.)
  • Annexes : 15 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1992/61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.