Nouvelles voies d'acces aux phosphaalcynes et aux phosphaalenes

par TAJDINE JANATI

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de J.-G. GUILLEMIN.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    keywords mots clés


  • Résumé

    De nouvelles voies d'acces aux phosphaalcynes et aux phosphaallenes sont presentees. Les phosphaalcynes sont synthetises par une vis-deshydrohalogenation des dichlorophosphines primaires qui peut etre realisee aussi bien en phase gazeuse qu'en solution. Cette approche conduit a la preparation de nouvelles entites possedant un groupement fonctionnel. Leur relative stabilite permet d'envisager leur utilisation en synthese. Les phosphaallenes non stabilises, classe de composes peu connue, sont prepares par deshydrohalogenation en phase gazeuse des chlorovinylphosphines secondaires. Les ynephosphines primaires s'isomerisent en phosphaalcynes en presence d'une quantite catalytique de base de lewis. Les phosphallenes p-substitues ont ete obtenus par rearrangement des ynephosphines secondaires. Cette approche originale constitue la voie d'acces la plus douce et la plus efficace a ces entites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Annexes : 90 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1992/42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.