Reduction de la complexite des algorithmes des moindres carres rapides : application a l'annulation d'echo acoustique dans les radio-mobiles

par THIERRY PETILLON

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Jean-Jacques Fuchs.

Soutenue en 1992

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De nouveaux services de telecommunications, comme par exemple la teleconference et les radio-mobiles requierent une prise et restitution du son dites mains-libres. Un phenomene d'echo, perturbant la conversation, apparait en raison du bouclage acoustique entre le haut-parleur et le microphone du terminal audio. Un dispositif d'annulation d'echo, base sur l'identification adaptative de la reponse impulsionnelle modelisant le chemin acoustique est alors integre au terminal. Compte tenu de la taille du modele, le nlms est generalement choisi pour sa faible complexite numerique. Les moindres carres rapides (mcrr) offre une solution alternative, d'autant plus que nous montrons qu'elle est plus performante que le mlms dans le contexte fortement bruite des radio-mobiles. Neanmoins, la complexite des mcrr demeure redhibitoire pour une implantation temps-reel. Nous etudions alors une nouvelle gamme d'algorithmes, appeles fast newton transversal filters. L'idee de base des fntf est que les signaux d'excitation obeissent a un modele autoregressif plus court que la taille du filtre a identifier. Nous presentons une nouvelle demonstration des fntf ainsi qu'une methode de reinitialisation necessaire pour traiter la parole. Comme celle-ci est predictible par un modele court, nous montrons experimentalement que les fntf atteignent des performances proches de celles des mcrr avec une reduction de complexite substantielle. Cette solution est appropriee pour une implantation temps-reel d'un annuleur d'echo sur un seul dsp actuel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : 72 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1992/17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.