La politique navale de la France sous la IVe République

par Philippe Quérel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Maurice Vaïsse.

Soutenue en 1992

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dès la fin de la guerre, la marine élabore des projets ambitieux de reconstruction. A cette phase ambitieuse succède une période de mise au point de plans de navires et de remise en état des installations correspondant aux possibilités financières et industrielles de la France. La marine future sera articulée autour du porte-avions. En 1959, un plan de réarmement (plan 150) fixe les objectifs de tonnage à atteindre et spécifie les missions de la marine. Le statut naval de 1952 le réajuste et prend en compte les obligations liées à l’Otan. Il fixe un objectif global de 540. 000 tonnes de navires pour 1970. Ce tonnage est nécessaire pour accomplir l'ensemble des missions de la marine. Le plan bleu de 1955 adapte le statut naval a un objectif intermédiaire (1963), étape vers la constitution d'une marine atomique. Il répond à l'incertitude régnant sur la nature des navires et avions a construire et aux difficultés financières. L'aide américaine, qui a largement contribue à la renaissance de la marine, prend fin. Elle fut financière et matérielle. Les difficultés provoquées par l'arrêt de l'aide alliée, la volonté de s'adapter aux formes futures de la guerre (lutte antisubversive, guerre nucléaire,. . . ) caractérisent la fin de la décennie.

  • Titre traduit

    The naval policy of France under the fourth Republic


  • Résumé

    From the end of the war, the navy elaborates ambitious projects of reconstruction. Tothis ambitious stage succeeds an era of perfecting ship's plans and repairing installations agreeing with industrials and financials possibilities of France. The future navy will be joint around carriers. In 1949, a rearmament plan ("plan 1950") set the objectives of tonnage to reach and state the navy's missions. The "statut naval" of 1952 adjusts it and takes account of duties tied to nato. He joints a total objective of 540. 000 tons of ships to 1970. This burden is necessary to fulfil the whole missions of the navy. The "plan bleu" of 1955 fit the "statut naval" to an intermediate objective (1963), stage to the construction of an atomic navy. He responds to the uncertainty ruling on kinds of ships and planes to build and financials difficulties. American help, who has widely contributed to the rebirth of the navy, takes end. She was financial and material. The difficulties produced by stopping of allied help, the will to adapt to futures forms of warfare (anti-subversive struggle, nuclear war,. . . ) Characterize the end of the decade.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (645 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 599-639. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 966
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.