L'argument ontologique chez saint anselme et chez hegel

par LOUIS GIRARD

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques d' Hondt.

Soutenue en 1992

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans l'histoire de l7argument ontologique, descartes occupe une place essentielle; il a fait de cette "preuve" un noyen d'isoler dieu de l'homme par la autonomie au monde humain, et preparant paradoxalement le refus kantien, lequel s'autorise d'un critere de l'existence dont le sujet humain connaissant serait le depositaire. Mais il y a la une rupture radicale avec anselme; chjez celui-ci, l'argument dit au contraire l'unite de dieu et de l'homme. Il y a complementarite entre monologion et proslogion, le premier ouvrage acheminant a l'attitude d'adoration dont le second degage la structure ontologique : puisque l'homme adore, dieu existe. Cette intuition est au centre de l'oeuvre d'anselme. Cette unite de dieu et de l'homme est retrouvee par hegel, qui voit dans l'argument ontologique, d'une part la condition fondamentale de l'existence d'une science metaphysique, d7autre part l'expression meme du christianisme. Car le christianisme est la religion du dieu qui se revele, c'est-a-dire qui se dit adequatement, donc de l'absolu se posant lui-meme par lui-meme. La logique hegelienne montre l'auto-constitution de l'idee du dieu etant, et s'acheve, au-dela du logique, dans le libre "jugement" createur de la liberte infinie. L'encyclopedie dit la remontee vers lui-meme de l'esprit aliene; l'argument ontologique hegelien s'accomplit dans les syllogismes de la religion revelee, dont les syllogismes de la philosophie sont la traduction conceptuelle, l'hegelianisme se donnant comme la philosophie chretienne

  • Titre traduit

    The ontological argument in st. Anselm and hegel


  • Résumé

    In descartes, the ontological proof is used to isolate god from man, thus giving autonomy to the human world and paradoxically preparing the kantian refusal, whichj is based upon a criterion of existence whose depositor would be the cognizant human being. But here there is a radical rupture with anselm; according to the latter, the argument, on the contrary, expresses the unity of god and man. Monologion and proslogion are complemantary; the first work leads to an attitude of worship while the second brings out the ontological structure man worships, god exists. This intuition is at the core of anselm's work. This unity of gof ond man is found again by hegel who sees in the ontological argument, on the one hand, the fundamental condition of the existence of a metaphysical science, on the other hand, the very expression of christianity. For christianity, is the religion of god revealing himself, that is, expressing himself adequately, hence of the absolue explaining himself by himself. The hegelian logic shows the autoconstitution of the idea of god being and ends, teyond logic, in free "judgment" creating infinite freedom. The encyclopaedia says how the alienated spirit rises towards himself, the ontological hegelian arguement is achieved in the syllogisms of revealed religion whose conceptual translation is found in the syllogisms of philosophy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992POIT5006
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.