Composition en sucres et en acides aminés de la sève phloémienne de la luzerne (Medicago sativa L. ) : effets de facteurs écophysiologiques et conséquences sur les relations luzerne/puceron du pois (Acyrthosiphon pisum harris)

par CHRISTINE GIROUSSE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. L. BONNEMAIN.

Soutenue en 1992

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail sont etudies, en conditions controlees, certains facteurs determinant chez la luzerne, la composition en sucres et en acides amines de la seve phloemienne et les consequences de ces variations sur les relations luzerne/puceron vert du pois. La collecte par stylectomie (microcauterisation par frequences radio) a ete retenue comme methode de reference. Les glucides sont representes exclusivement par le saccharose et l'azote reduit principalement par l'asparagine (70%). La concentration en acides amines totaux est comparable a celle du saccharose. Enfin, la variabilite des differentes teneurs est importante. Un deficit hydrique (<mpa) augmente les concentrations en saccharose et acides amines, avec en particulier une elevation spectaculaire de la teneur en proline. Une infestation aphidienne (90 pucerons par tige en moyenne) tend a accroitre la concentration en saccharose sans affecter la composition en acides amines. Enfin, une ablation d'apex se traduit uniquement par une augmentation notable de la teneur en gaba (des 5 heures apres la decapitation). La proline apparait ainsi specifique d'un stress hydrique et le gaba d'une blessure. Aucune reponse globale aux stress et/ou a des desequilibres sources/puits n'est donc mise en evidence, et l'importance variabilite de la composition ne peut etre attribuee a l'influence de facteurs ecophysiologiques. Les consequences des variations de composition sur les performances (survie-poids-fecondite) du puceron sont etudiees. Un deficit hydrique (dont on connait l'impact sur la composition) n'a aucun effet sur ces caracteristiques. D'autre part, la comparaison entre une variete resistante au puceron et une variete sensible ne revele aucune difference significative de composition. La composition primaire de la seve ne serait donc pas responsable des effets d'antibiose. Par contre, le volume et la duree d'exsudation sont diminues de moitie sur le genotype resistant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Annexes : 259 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.