Etude théorique des phénomènes électro-optiques de relaxation : effets d'inertie et non-linéarité

par Georges Debiais

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Louis Déjardin.

Soutenue en 1992

à Perpignan .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La relaxation diélectrique (r. D. ) et la relaxation d'effet Kerr (r. E. K. ) dans un liquide diélectrique sont étudiés théoriquement, dans le cas de contraintes électriques sinusoïdales. L’équation de diffusion de rotation de Smoluchowski est résolue en utilisant une technique de calcul originale et rapide, après avoir mis en évidence la réponse non linéaire en effet kerr. La considération des régimes stationnaire et transitoire de la biréfringence électrique permet d'accéder a de nombreux paramètres microscopiques. L'intérêt du calcul théorique du déphasage par les relations de kramers-kronig est mis en évidence autant pour la r. D. Que pour la r. E. K. Des exemples d'application sont proposés qui révèlent les effets d'inertie et apportent une excellente précision a la mesure de ces paramètres. En conclusion, un essai de corrélation entre r. D. Et r. E. K. Est proposé

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1992 DEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.