Comportement rhéologique en déformations élongationnelles de polymides 6,6 renforcés choc

par Hervé Pernin

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Philippe Monge.

Soutenue en 1992

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude porte sur des mélanges diphasés de nylons 66 et d'élastomères thermoplastiques fonctionnalisés, balayant des compositions en fraction volumique d'élastomères de 0 a 20%. L'influence du taux de greffage des élastomères est également étudiée. La caractérisation rhéologique est réalisée en fondu, à 275c. Dans un premier temps, sont décrites les techniques expérimentales utilisées pour cette étude : cisaillement cone-plan ou plan-plan en régime dynamique ou à vitesse constante, mesures en ligne, élongation à vitesse de déformation constante et melt-strength. Les résultats montrent, lorsque le taux de greffage et la fraction volumique en élastomère augmentent, l'apparition d'un comportement caoutchoutique des matériaux étudiés. En cisaillement dynamique ceci se manifeste par un second plateau pseudo-caoutchoutique à basses fréquences. Les essais de cisaillement à vitesse constante, sur ces produits de type caoutchouteux, mettent en evidence un overshoot très marqué. En élongation, la courbe de croissance des contraintes pour ces mêmes produits est proportionnelle à la déformation. Ce comportement caoutchouteux disparaît lorsque on impose un écoulement permanent, en rhéométrie en ligne ou en melt strength. A partir des résultats obtenus par les differences techniques, est calculée une approximation du module élastique e(t) dans un intervalle de temps de 10#-#3 a 10#+#4 secondes. Les données obtenues en démarrage d'écoulement: cisaillement dynamique ou à vitesse constante et élongation, produisent un plateau de e(t) aux temps longs, dont la hauteur dépend de la fraction volumique en élastomère et de sa fonctionnalité. Ce plateau possède un temps de relaxation terminale qui ne dépend que de la fonctionnalité de l'élastomère. Dans une dernière partie, sont brièvement passés en revue les modèles bibliographiques susceptibles de rendre compte des phénomènes observés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11134
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.