Physiologie du muscle diaphragmatique au cours de la période post-chirurgicale

par Marie-Dominique Fratacci

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie des appareils circulatoires et respiratoires

Sous la direction de Alain Harf.


  • Résumé

    La dysfonction diaphragmatique est responsable des complications respiratoires observees en periode post-operatoire. La sonomicrometrie permet de mesurer directement la contraction diaphragmatique. Nous avons teste a l'aide de cette technique les principales hypotheses sur l'inhibition diaphragmatique. Chez le mouton, la stimulation des centres respiratoires pour l'injection d'aminophylline ou l'injection de digoxine pour ameliorer la contraction diaphragmatique n'ont que peu d'effets sur le raccourcissement diaphragmatique. L'injection d'anesthesique par voie epidurale dans le but de bloquer les afferences inhibitrices du nerf phrenique, augmente le raccourcissement diaphragmatique mais l'effet semble etre lie davantage aux modifications de conformation de la cage thoracique (secondaires a l'anesthesie) plus qu'a la levee de l'inhibition reflexe. Chez l'homme, la chirurgie thoracique entraine une alteration de la fonction diaphragmatique en ventilation spontanee et cette alteration n'est pas amelioree par l'injection d'anesthesique par voie epidurale haute

  • Titre traduit

    Physiology of diaphragmatic function during the post-operative period


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 119-128

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.