Etude theorique et experimentale de mesures quantiques non-destructives de l'intensite d'un faisceau lumineux, realisees a l'aide de non-linearites a deux photons

par JEAN-FRANCOIS ROCHE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Philippe Grangier.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de ce memoire est l'etude de mesures quantiques non destructives (mesures qnd) en optique. Nous montrons, theoriquement et experimentalement, qu'une telle mesure peut etre realisee en couplant deux faisceaux lumineux dans un milieu non lineaire, ici une transition a deux photons dans un jet atomique de sodium. Le principe fondamental est d'utiliser une modulation de phase croisee (effet kerr croise): les fluctuations quantiques d'intensite d'un faisceau laser, choisi comme signal, peuvent alors etre transferees non destructivement sur les fluctuations de phase d'un autre faisceau, choisi comme mesure. La perturbation due a la mesure apparait sur le signal, sous la forme d'une augmentation de son bruit de phase. Afin d'augmenter le couplage entre les deux faisceaux, le milieu non lineaire est place dans une cavite optique. Cette configuration joue egalement le role de detection interferometrique, permettant la mesure de l'information apparue sur les fluctuations de phase du faisceau de mesure. La mesure qnd peut etre caracterisee a l'aide de parametres simples, directement mesurables. Les resultats obtenus experimentalement montrent une amelioration fondamentale, par rapport aux performances de tout coupleur standard, tel qu'une simple lame semi-transparente. Enfin, nous presentons une analyse d'un bistable a deux photons, couplant deux modes distincts du champ. Les resultats experimentaux sont compares avec le modele correspondant a la modulation de phase croisee, ainsi qu'a une solution numerique de l'interaction entre les champs intra-cavite et les atomes a trois niveaux, decrites par les equations de bloch optiques. Nous montrons theoriquement qu'un tel systeme permet de predire plusieurs effets de reduction des fluctuations quantiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 P.
  • Annexes : 124

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011094
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.