Excitation de non linearites non resonnantes d'ordre 5 a l'aide d'impulsions femtosecondes

par JAMAL ARABAT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN ETCHEPARE.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de these traite des non-linearites non resonnantes d'ordre cinq dans un verre transparent. Il comporte une partie theorique dans laquelle sont predites les relations entre les coefficients des tenseurs de susceptibilite qui decrivent les processus mis en jeu. Le modele mis au point derive de travaux concernant les non linearites d'ordre trois. C'est une approche vectorielle de l'oscillateur anharmonique de lorentz, ou la perturbation est menee jusqu'au deuxieme ordre afin de differencier les phenomenes directs et en cascade. La partie experimentale est basee sur l'utilisation d'impulsions laser de duree de l'ordre de 100 femtosecondes, a forte densite d'energie. La methode utilisee est connue sous l'appellation de reseau induit transitoire. L'efficacite de la diffraction des deux premiers ordres a ete mesuree selon deux geometries: bragg et raman-nath. Une etude resolue en temps et en polarisation a permis la discrimination entre non-linearites d'ordre cinq directes et en cascade. La confrontation avec les predictions theoriques a permis de determiner que les non-linearites directes d'ordre cinq etaient preponderantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 183 P.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.