Etude de l'organisation de la diversite genetique du complexe des mils penicillaires (pennisetum spp. ) par les marqueurs enzymatiques et par l'analyse moleculaire de la region adh

par SOPHIE PILATE-ANDRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Aboubakry Sarr.

Soutenue en 1992

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une synthese de la diversite genetique comparee des formes sauvages et cultivees du mil, (pennisetum typhoides), a ete realisee au moyen de marqueurs isozymiques et rflps. Une telle analyse permet de mieux comprendre l'organisation evolutive du complexe d'especes du mil. L'evaluation genetique joue egalement un role primordial dans la gestion des ressources genetiques. L'analyse enzymatique de 65 populations de mil a mis en evidence: la plus grande diversite des formes cultivees precoces, des effets de derive genetique sur les populations spontanees, peu variables et riches en alleles rares, l'existence d'une autogamie partielle dont temoigne des ecarts a la panmixie par defaut d'heterozygotie, l'existence d'importants flux geniques entre populations dont temoignent les fortes variabilites intra (population, pays ou forme biologique) par rapport aux diversites inter, l'existence d'une repartition emboitee du complexe des mils, d'abord selon la distance geographique et secondairement selon le compartiment biologique ce qui nous amene a privilegier l'hypothese de multi-domestication de harlan. L'analyse rflps de la region du gene adh1 a ete effectuee sur des genotypes tres divers et egalement sur des individus d'une meme population. Dans tous les cas, le polymorphisme revele est tres important. Les genotypes sauvages possedent des profils et des bandes specifiques. Des cartes de restriction de la region adh1 ont ete realisees pour six genotypes et six enzymes de restriction. Les quatre haplotypes obtenus presentent une region centrale de 5 kb tres conservee et des regions adjacentes variables. La localisation et l'orientation de l'unite de transcription du gene adh1 ont ete determinees par comparaison avec des publications recentes. Ce travail demontre l'utilite des marqueurs rflps, en particulier pour suivre les introgressions du genome sauvage dans des populations cultivees ou encore pour marquer le syndrome de domestication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 258 P.
  • Annexes : 264 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011089
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.